+ services en département
 
Liens
Saisine Voie Electronique
 
 

Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur

| Publié le 30 juillet 2014
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les acteurs de la prévention se mobilisent pour une campagne de sensibilisation

Les chutes de hauteur figurent parmi les priorités du Plan Santé Travail de l’Etat, la Convention d’objectifs et de gestion 2014-2017 de la branche accidents du travail / maladies professionnelles et du plan Horizon 2015 de l’OPPBTP.
Elles restent aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail.

Limiter les accidents est donc un défi à relever.

C’est la raison pour laquelle, le ministère chargé du travail engage une action nationale « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur » en partenariat avec les principaux acteurs de la prévention des risques professionnels : ministère de l’agriculture, la CNAMTS1, l’INRS2, la MSA3, le RSI4, la CNRACL5 et l’OPPBTP6.

1er objectif de cette campagne : mobiliser et informer les chefs d’entreprises – et en particulier les couvreurs, charpentiers, agriculteurs (...) – à travers trois automatismes à adopter :

  • J’anticipe l‘organisation de mon chantier ;
  • Je choisis le bon équipement de protection ;
  • J’informe et je forme mes salariés.

2ème objectif : sensibiliser les maîtres d’ouvrage (Collectivités territoriales publiques, crèches, hôpitaux, mairies, Conseils généraux …), en leur rappelant trois recommandations :

  • Intégrer la prévention dans les cahiers des charges ;
  • Associer la sécurité aux choix de prestataires ;
  • Veiller au respect de la prévention des risques sur les chantiers.

En parallèle, chaque partenaire va déployer des actions sur le terrain

La prévention du risque de chute de hauteur est l’une des priorités 2014 pour les services d’inspection du travail. Les branches professionnelles seront sensibilisées, ainsi que les organisations syndicales et l’ensemble des partenaires régionaux. Des contrôles seront également opérés sur les chantiers.

La CNAMTS et l’OPPBTP peuvent apporter des aides financières aux entreprises souhaitant s’équiper de matériels sécurisés (échafaudages, équipements de protection des trémies …).

Pour le secteur agricole, la MSA propose : conseils, analyse de situation, recherche de solutions et expertises sur les chutes de hauteur grâce aux 250 conseillers en prévention présents sur le terrain aux côtés des adhérents.
La MSA propose également des formations et des aides financières pour accompagner certains projets.

Les chutes de hauteur en chiffre :

  • 16 % des accidents et 1ère cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès) dans le BTP ;
  • 12,4% des accidents du travail chez les agriculteurs et 9,4% chez les salariés agricoles ;
  • première cause de décès (23%) chez les agriculteurs.

1CNAMTS : Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés,
2INRS : institut national de recherche et de sécurité,
3MSA : mutualité sociale agricole,
4RSI : régime social des indépendants,
5CNRACL : caisse nationale de retraite des agents des collectivités territoriales,
6OPPBTP : organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics.

En savoir plus :

Téléchargez les outils de communication adressés aux entreprises ainsi que des mini-vidéos sur le site www.chutesdehauteur.com
La page dédiée aux risques de chute de hauteur sur le site travailler-mieux

-- --