Accueil > Entreprises Economie Emploi > BREXIT > Se préparer au Brexit

Se préparer au Brexit

| Publié le 11 février 2019 | Dernière mise à jour le 15 février 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Pourquoi vous préparer ?
A la suite du référendum britannique du 23 juin 2016, le Royaume-Uni quittera l’Union européenne le 30 mars 2019.

Le Royaume-Uni et l’Union européenne négocient actuellement les modalités de cette sortie.
Même si la France souhaite éviter ce scénario, deux jours après le rejet par le Parlement britannique de l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, le Premier ministre Édouard Philippe a déclenché, jeudi 17 janvier 2019, le plan lié à un Brexit sans accord.

Quelle que soit l’issue de ces négociations, le Brexit aura des conséquences sur votre activité. Il faut donc vous préparer y compris à une sortie sans accord.

Votre entreprise est-elle concernée ?

Votre entreprise est concernée, dès lors que :

  • Vous vendez des biens ou fournissez des services au Royaume-Uni ;
  • Vous achetez des biens ou utilisez un prestataire de services établi au Royaume-Uni ;
  • Vous disposez d’une filiale ou effectuez des missions au Royaume-Uni ;
  • Vous avez des salariés au Royaume-Uni ou des salariés britanniques en France ;
  • Votre activité repose sur la protection de titres de propriété intellectuelle actifs au Royaume-Uni (marques européennes, indications géographiques, certificats d’obtention végétale, etc.).Vous êtes impliqué dans un projet européen avec un ou des partenaires britanniques
  • Vous effectuez des missions au Royaume-Uni. ;
  • L’un de vos clients ou fournisseurs est dans cette situation.

Cette liste n’est pas exhaustive.

En savoir plus :

Le Brexit en pratique

Une adresse de courriel dédiée pour toute question liée à l’impact du Brexit sur votre entreprise :
brexit.entreprises@finances.gouv.fr.

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics