Refonte de l’apprentissage

| Publié le 10 septembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Un an après la loi : premiers résultats

L’apprentissage poursuit sa hausse au premier semestre 2019

  • en 2018, pour la première fois, la barre des 700 000 personnes en alternance a été franchie.
  • 58 885 jeunes sont entrés en apprentissage entre janvier et juin 2019, soit une hausse de + 8,4 % au premier semestre 2019 (9,2 % en France métropolitaine) par rapport à la même période en 2018 (7,4 %),
  • 458 000 apprentis au 30 juin 2019.

Depuis la promulgation de la loi, les services de l’Etat mettent à disposition des outils et accompagnent les acteurs de l’apprentissage.
Expliquer la réforme aux acteurs

  • production de « KITS »
  • production de « questions/réponses »
  • communication individualisée auprès des jeunes et des CFA sur l’aide au permis de conduire.

Accompagner les acteurs sur le terrain et enclencher un processus d’amélioration continue

  • des référents « apprentissage » dans chaque Di(r)eccte/région, à temps plein, pour expliquer et mettre en œuvre la réforme,
  • un travail sur les publics en situation de handicap bientôt dévoilé,
  • des dispositions particulières pour s’adapter aux spécificités des Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon).

Améliorer l’orientation et le sourcing des jeunes

  • communication des vœux individuels élèves/étudiants/personnes en reprise d’études, recueillis par AFFELNET et PARCOURS SUP aux CFA (20 000 vœux apprentissage formulées sur PARCOURSUP),
  • création de prépa-apprentissage. dispositif financé par le plan d’investissement dans les compétences (PIC), et qui permet à des jeunes, aujourd’hui insuffisamment préparés, de réussir leur entrée en apprentissage.
En savoir plus :

Consulter le dossier de presse

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics