+ services en département
 
Accueil > Concurrence Consommation > Consommation > Professionnels, devis obligatoire : comment ça marche ?

Professionnels, devis obligatoire : comment ça marche ?

| Publié le 14 janvier 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Vous proposez des prestations à des particuliers ou des professionnels ? Il est possible que l’établissement d’un devis s’impose à vous de manière obligatoire. Quand devez-vous fournir un devis ? Que devez-vous y préciser ? On vous explique tout.

Dans quels cas le devis est-il obligatoire ?

En tant que professionnel, la réalisation de prestations de travaux ou de services peut rendre obligatoire la délivrance d’un devis à votre client. Sont notamment soumises à cette obligation, indépendamment de leur montant, les prestations :

  • de dépannage, d’entretien ou de réparation dans les secteurs du bâtiment et de l’équipement de la maison
  • de déménagement
  • de location de voiture
  • d’opération funéraire
  • d’appareillage auditif
  • de chirurgie esthétique
  • d’optique médicale.

Le montant de la prestation peut aussi déterminer l’obligation de délivrer un devis à votre client, notamment lorsqu’il s’agit :

  • de services à la personne si le montant de la prestation est supérieur ou égal à 100 € TTC par mois
  • d’acte de chirurgie dentaire au coût élevé
  • d’acte de pédicure-podologie au coût élevé.

Par ailleurs, si vous n’avez pas déterminé au préalable le prix d’une prestation, ou lorsque le prix ne peut pas être déterminé à l’avance, vous devez fournir un devis au client, si celui-ci le sollicite. Dans le cas où le prix exact de la prestation ne pourrait pas être indiqué a priori, vous êtes tenu d’indiquer une méthode de calcul permettant de vérifier ce prix a postériori.

À savoir
Tout manquement à l’obligation d’information précontractuelle du consommateur est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale.
En savoir plus :

L’article complet sur le site du ministère de l’économie

--